Italie

Équipe d’Italie pour l’Euro

Lire la suite

Cela fait 15 ans que l’Italie n’a pas remporté de trophée international et l’ambiance au pays laisse penser que cette période de disette pourrait bien s’arrêter cet été. L’Italie, qui s’est bien débrouillée ces derniers temps et qui semble de plus en plus forte à l’approche de l’Euro, est considérée par beaucoup comme une valeur sûre pour remporter la compétition européenne.

Et il y a des raisons d’être optimiste. La route de l’Italie vers l’Euro a commencé par une victoire 2-0 sur la Finlande en mars 2019 et s’est terminée avec le maximum de points sur ses 10 matchs. L’Italie a marqué en moyenne 3,7 buts par match lors des qualifications et n’en a encaissé que quatre. Cette solidité défensive est quelque chose que le sélectionneur Roberto Mancini a mis en place lors de sa nomination en 2018 et qui forme depuis le socle de cette équipe.

Andrea Belotti a été le meilleur buteur italien lors des qualifications pour l’Euro avec quatre buts. Au total, pas moins de 19 Italiens ont inscrit un but au cours de cette phase de groupes, ce qui témoigne de la force et de la profondeur de l’équipe. Depuis longtemps, l’Italie a appris à se passer d’un attaquant emblématique de l’acabit de Mario Balotelli ou Filippo Inzaghi. Au lieu de cela, Belotti, Federico Chiesa, Ciro Immobile et Federico Bernardeschi se partagent les tâches offensives.

La majorité de l’équipe de Mancini joue en Serie A et le boss privilégie un système en 4-3-3. La présence de Marco Verratti au milieu de terrain est extrêmement précieuse, tandis que Jorginho protège la défense et peut être remplacé par Stefano Sensi si l’Italie a besoin d’attaquer. Mancini, dont les récentes sélections ont parfois été limitées par le coronavirus, est souvent considéré comme un entraîneur conservateur, mais il a à sa disposition un large éventail de talents et peut compter sur des joueurs comme Giorgio Chiellini en défense pour apporter son expérience à la colonne vertébrale de l’équipe. Ce sera peut-être le premier tournoi international que l’Italie disputera sans son gardien de but Gianluigi Buffon depuis 2000.

L’Italie a atteint deux fois la finale de l’Euro depuis son unique victoire dans cette compétition en 1968. Lors de la dernière édition, ils ont été éliminés en quart de finale par l’Allemagne aux tirs au but, Matteo Darmian manquant le tir décisif. Ce jour-là les Italiens avaient la faveur des pronostics face à l’Allemagne, mais très peu d’équipes parviennent à battre la Mannschaft aux tirs au but.

Cet été, les Italiens joueront leurs trois matchs de groupe à domicile, à Rome. Ils sont placés dans un Groupe A coriace aux côtés du Pays de Galles, de la Suisse et de la Turquie, trois équipes qui pourraient toutes perturber les troupes de Mancini. En remportant le Groupe A, l’Italie pourrait affronter l’Autriche ou l’Ukraine en huitième de finale à Londres.

Starting XI?

Meet The Team

GOALKEEPERS

Name

Club

Salvatore Sirigu

Torino

Gianluigi Donnarumma

Milan

Alex Meret

Napoli

DEFENDERS

Name

Club

Giovanni Di Lorenzo

Napoli

Giorgio Chiellini (c)

Juventus

Leonardo Spinazzola

Roma

Emerson

Chelsea

Francesco Acerbi

Lazio

Leonardo Bonucci

Juventus

Alessandro Bastoni

Internazionale

Alessandro Florenzi

Paris Saint-Germain

Rafael Tolói

Atalanta

MIDFIELDERS

Name

Club

Stefano Sensi

Internazionale

Jorginho

Chelsea

Lorenzo Pellegrini

Roma

Marco Verratti

Paris Saint-Germain

Manuel Locatelli

Sassuolo

Federico Chiesa

Juventus

Bryan Cristante

Sassuolo

Nicolò Barella

Internazionale

Federico Bernardeschi

Juventus

FORWARDS

Name

Club

Giacomo Raspadori

Sassuolo

Ciro Immobile

Lazio

Domenico Berardi

Sassuolo

Lorenzo Insigne

Napoli

Andrea Belotti

Torino