AUSTRIA

Équipe d’Autriche pour l’Euro

Lire la suite

L’Autriche a toutes les chances de se qualifier pour les huitièmes de finale d’un Euro qu’elle commencera face à la Macédoine du Nord le 13 juin. L’Autriche n’a participé que deux fois à l’Euro, et n’a fait ses débuts qu’en 2008, lorsqu’elle a organisé la compétition conjointement avec la Suisse.

Le sélectionneur Franco Foda, à la tête de l’équipe depuis 2018, espère que ses troupes sauront créer la surprise cet été. Le patron peut compter sur des joueurs comme David Alaba, Aleksandar Dragovic, Julian Baumgartlinger et Marko Arnautovic, ainsi que sur quelques jeunes stars impressionnantes qui commencent tout juste à briller en équipe nationale.

L’Autriche s’est qualifiée pour l’Euro en terminant deuxième du Groupe G derrière la Pologne. Son match nul 0-0 obtenu à Varsovie contre les Polonais a mis en évidence ses qualités défensives. Grâce à des victoires à domicile et à l’extérieur face à la Macédoine du Nord, l’Autriche a terminé à une confortable deuxième place et s’est assurée une qualification directe pour la phase finale de cet été. Arnautovic a terminé meilleur buteur de l’équipe avec six buts.

De façon surprenante, Valentino Lazaro et Marcel Sabitzer sont les seuls autres joueurs à avoir marqué plusieurs buts pour l’Autriche lors des qualifications. Mais Foda a bénéficié d’un grand nombre de joueurs ayant inscrit un unique but au cours de la campagne.

L’Autriche a tendance à s’appuyer sur un système 4-2-3-1 qui peut se transformer en 4-3-3 en cas d’opposition plus coriace. Foda aime jouer avec Arnautovic seul devant, soutenu par Alaba, Sabitzer et Lazaro. Le sélectionneur se base sur les forces de son équipe, absorbant la pression avant de chercher à frapper avec précision à travers sa ligne d’attaque. Le capitaine Baumgartlinger est le métronome de l’équipe et pourrait faire partie des meilleurs joueurs de l’Euro de cet été.

Foda peut espérer atteindre les huitièmes de finale et s’extraire d’un groupe comprenant les Pays-Bas, l’Ukraine et la Macédoine du Nord, mais c’est là que le rêve autrichien risque de s’arrêter. Une deuxième place dans ce groupe derrière les Pays-Bas ne serait pas une surprise, mais cela pourrait donner suite à un affrontement à élimination directe avec l’Italie, qui serait largement favorite pour la victoire.

Les matchs de groupe de l’Autriche se dérouleront à Bucarest et à Amsterdam, tandis que l’équipe restera basée à domicile dans la station de montagne de Seefeld, dans le Tyrol. Ils n’ont jamais gagné un match à l’Euro, mais ils ont bon espoir que leur camp de base, qui fait envie à de nombreuses équipes nationales, pourra leur apporter les armes nécessaires pour passer la phase de groupes.

Starting XI?