Écosse

Équipe d’Écosse pour l’Euro

Lire la suite

Pour la première fois depuis 23 ans, l’Écosse participera à un tournoi international majeur cet été à l’occasion de l’Euro. L’Écosse s’est qualifiée de manière sensationnelle pour la phase de groupe après avoir remporté un barrage contre la Serbie aux tirs au but. La dernière fois que le pays a participé à un tournoi international, c’était en France en 98 et les parieurs écossais sont convaincus que leurs joueurs peuvent créer une ou deux surprises en juin.

Pour cet Euro, l’équipe d’Écosse est composée de joueurs de haut niveau évoluant en club dans tout le Royaume-Uni. La majorité de cette équipe joue soit pour les deux plus grands clubs de Glasgow en Écosse, soit pour des équipes de Premier League. Les joueurs Andrew Robertson, Scott McTominay, Kieran Tierney et John McGinn sont des habitués de la Premier League et constituent l’épine dorsale de cette équipe. L’équipe écossaise compte des vainqueurs de championnat, de coupe et des joueurs très expérimentés, mais aucun d’entre eux n’a participé à un tournoi international de cette ampleur.

Le sélectionneur écossais Steve Clarke s’appuie sur une formation 4-3-3 qui utilise les latéraux lors des attaques. À gauche, Robertson et Tierney forment un duo de choc, tandis que Callum McGregor est omniprésent en milieu de terrain. Che Adams n’a fait ses débuts en équipe nationale que cette année, mais l’attaquant pourrait bien montrer sa valeur cet été dès les phases de groupe ! McGinn a été le meilleur buteur écossais des qualifications pour l’Euro avec sept buts, et également le seul joueur à marquer plusieurs fois au cours de la campagne. C’est Kenny McLean, de Norwich, qui a marqué le penalty gagnant lors de la séance de tirs au but contre la Serbie permettant à l’Écosse de se qualifier pour l’Euro.

Cependant, même si la joie de participer à l’Euro prédomine, l’Écosse n’oublie pas que son bilan dans cette compétition reste très modeste. La nation ne s’est qualifiée pour cette compétition que deux fois : en 1992 et en 1996. Lors de leur premier Euro en Suède, il y a 29 ans, ils ont terminé troisième d’un groupe comprenant la CEI, les Pays-Bas et l’Allemagne, futur finaliste. En 1996, l’Écosse a de nouveau terminé à la troisième place de son groupe, devancée par l’Angleterre et les Pays-Bas.

Glasgow fait partie des villes hôtes de l’Euro cet été et cela signifie que l’Écosse jouera deux de ses matchs de groupe à Hampden Park. Ils accueillent la République tchèque pour leur premier match le 14 juin, ainsi que la Croatie le 22 juin.

Bien sûr, toute l’attention sera portée sur le match Angleterre-Écosse du 18 juin à Wembley. Ces deux équipes ne se sont pas affrontées en match officiel depuis les qualifications pour la Coupe du monde 2018, quand les deux buts de Leigh Griffiths en trois minutes avaient permis aux Écossais d’obtenir un match nul 2-2 à Hampden Park. Il faut remonter à l’Euro 96 et aux exploits de Paul Gascoigne pour retrouver l’unique et dernier affrontement entre l’Angleterre et l’Écosse dans un tournoi majeur.

Starting XI?

Meet The Team

GOALKEEPERS

Name

Club

Craig Gordon

Heart of Midlothian

David Marshall

Derby County

Craig Gordon

Heart of Midlothian

DEFENDERS

Name

Club

Andrew Robertson (c)

Liverpool

Grant Hanley

Norwich City

Scott McKenna

Nottingham Forest

Nathan Patterson

Rangers

Greg Taylor

Celtic

Jack Hendry

Oostende

Liam Cooper

Leeds United

Declan Gallagher

Motherwell

Stephen O’Donnell

Motherwell

Kieran Tierney

Arsenal

MIDFIELDERS

Name

Club

John McGinn

Aston Villa

David Turnbull

Celtic

Billy Gilmour

Chelsea

John Fleck

Sheffield United

Ryan Christie

Celtic

Scott McTominay

Manchester United

Stuart Armstrong

Southampton

Callum McGregor

Celtic

FORWARDS

Name

Club

James Forrest

Celtic

Kevin Nisbet

Hibernian

Ché Adams

Southampton

Lyndon Dykes

Queens Park Rangers

Ryan Fraser

Newcastle United