Arena Nationala, Bucarest, Roumanie

La Roumanie n’a pas réussi à se qualifier pour l’Euro après avoir été éliminée en barrages, mais les supporters roumains pourront néanmoins profiter cet été de quatre matchs disputés dans leur stade national. L’Arena Nationala est une énorme cuvette située à l’est de la capitale roumaine. Elle accueillera trois matchs du groupe C, plus un huitième de finale.

Le stade a été construit en 2011 pour remplacer le vieillissant Stadionul National qui n’était plus adapté après plus de 50 ans d’événements sportifs et de spectacles sur un terrain entouré d’une piste d’athlétisme. La capacité du nouvel édifice a été réduite à 55 000 places, mais il a été construit selon des normes modernes et a obtenu le très recherché label quatre étoiles de l’UEFA.

L’Arena Nationala est célèbre pour son ambiance dramatique, avec ses tribunes abruptes qui surplombent le terrain. Il dispose d’un toit rétractable et accueille les rencontres des clubs roumains du Dinamo Bucarest et du Steaua Bucarest, ainsi que celles de l’équipe nationale. Le stade a coûté pas moins de 234 millions d’euros, mais il permet l’organisation de concerts de grande envergure et a accueilli la finale de la Ligue Europa 2012, où l’Atletico Madrid a battu Bilbao 3-0.

Le premier match disputé à l’Arena Nationala s’est soldé par un match nul 0-0 entre la Roumanie et la France dans le cadre des qualifications pour l’Euro en 2012. Ce n’est que 12 mois plus tard que la Roumanie s’est enfin imposée dans son nouveau stade, en battant Andorre 4-0.

Cet été, l’Autriche, l’Ukraine et la Macédoine du Nord joueront deux de leurs matchs du groupe C à l’Arena Nationala. Le groupe se rendra également à l’Amsterdam ArenA, où les Pays-Bas, autre équipe du groupe C, joueront leurs trois matchs. Le premier match entre l’Autriche et la Macédoine du Nord débutera le 13 juin. On s’attend à ce qu’entre 25 et 33 % de la capacité soient utilisés.

Les organisateurs du tournoi à Bucarest ont assuré à l’UEFA au printemps qu’ils seraient en mesure d’accueillir en toute sécurité au moins 14 000 spectateurs pour chaque match organisé à l’Arena Nationala. Si la Covid le permet, on espère que ce chiffre pourra être largement augmenté et qu’une partie encore plus grande du stade sera ouverte aux supporters lors du quatrième match, un huitième de finale, organisé dans le stade. Ce duel opposera le vainqueur du groupe F (qui comprend l’Allemagne, la France, le Portugal et la Hongrie) à un troisième de l’un des groupes A, B ou C. Ce huitième de finale est prévu pour le 28 juin.